[le site de Fabienne Swiatly ]

L'encre du tatouage qui bleuit avec le temps.

DSC02395

 

Ecole du Faubourg - Classe de Philippe Vaneret

Et celui qui écrit :

J'habite cette rue où peu de personnes passent

Je l'aime on dirait qu'elle est toute triste

Moi je trouve cela magnifique

Elle m'éblouit, c'est ma rue.