[le site de Fabienne Swiatly ]

L'encre du tatouage qui bleuit avec le temps.

20190203 190408

Trajet de nuit jusqu'à la Maison de la poésie du Jura. La neige qui tombe, accélère le paysage. Effets optiques, la route semble vouloir me happer. Nuit sombre dans le contraste des congères, la radio est une présence rassurante. Les voix chaudes de derrière les micros et le flamenco revisité de Rosalía. Je pense encore une fois aux ateliers à venir, aux élèves de la première L du Pré Saint Sauveur et que je voudrais tellement les embarquer plus loin que leur désir de me plaire ou d'en finir avec la consigne point barre. Voudrais ... Voudrais. Charles Pennequin m'a bien aidé lors de la dernière séquence, lu dans Au ras des pâquerettes : j'écris à tout et je traverse rien ...) Oui le texte des autres, alliés en littérature, qui m'aident à vaincre le carcan des écritures scolaires. Qui cette fois-ci : Dupin ? Arno Calleja ? Edith Azam ? Laurence Vielle ? Les essuies-glace s'emballent, je revisite mentalement quelques propositions auxquelles j'ai donné des titres qui ne parlent souvent qu'à moi : Le charme discret de la liste - Ce qu'emporte le vent - Les huit faces d'une émotion + 1 - L'étendu du ciel dans une flaque d'eau ... A la radio Michka Assayas égrène des noms de groupe, de musiciens que je ne connais pas : Panda Bear, Blood Orange. Tant et tant de nouveautés pour moi ... Vertige. Je viens d'une époque où les albums mettaient du temps à tourner sur la platine personnelle. Une année parfois entre la première écoute et l'achat. Le désir s'installait dans un bel espace temps. A l'atelier d'écriture je les laisse écouter de la musique, écouteurs qui isolent. Leur lire un texte personnel ou leur faire entendre l'impro enregistrée sur le téléphone : Ich kann es noch - Je le peux encore ?  Belvédère de Cinquétral, plus que deux tournants et je serai arrivée. La neige fond, je coupe la radio et sur Whatsapp un ami s'inquiète : Tu prends des photos en conduisant ? # Résidence Mon cœur balance (entre deux langues) - Maison de la poésie Transjurasienne #