[le site de Fabienne Swiatly ]

C'est le bleu changeant du ciel comme une fiction.

IMGP1221

C'est un livre que j'aurais dû lire plus tôt, j'en avais découvert des passages sur le site afférent. Mais voilà, il faut être prêt (j'aurais pu écrire près) pour recevoir ce point de vue sur la mutation du livre (comme contenant de l'écriture) vers le territoire web. Un territoire que je pratique pourtant depuis longtemps. Quelques années que je navigue sur la toile, l'internet, le web et je participais même, en 1985, à un groupe de travail autour du Minitel. Il est vrai que j'ai eu souvent le sentiment d'un territoire investi de manière autoritaire par des hommes (à quelques exceptions près comme ma camarade Isabelle Aveline, créatrice de Zazieweb - mais justement elle est passée où ?). Donc François Bon a écrit Après le livre et j'en trouve le propos  formidable, il nous réveille la mémoire, remet les livres dans les bons rayons et déplie avec gourmandise les possibles du numérique, nous dit combien déjà il y a du passé (de la nostalgie) dans l'aventure (se souvenir des premières consoles Atari !). Et l'évidence que nous vivons une époque aussi excitante et déstabilisante qu'à l'apparition des imprimeries ; et si l'outil transforme nos habitudes, c'est avant tout un regard sur le monde qui y circule. Avec la nécessité d'une grande vigilance face aux forces dominantes qui phagocytent le territoire et font circuler leurs seules valeurs. Occuper le terrain avec inventivité avant que les places vacantes ne se fassent rares. Mon intérêt aussi pour l'analyse du géographe  Boris Beaude dans son livre :  Internet, changer l'espace, changer la société.