[le site de Fabienne Swiatly ]

L'encre du tatouage qui bleuit avec le temps.

DSC04203

affamée / tu cherches de la farine / dans les côtes du vieux moulin / à quatre pattes / tu grattes avec ta langue / tu souffles dans les fentes / tu goûtes les planches âpres / le visage de plus en plus enfariné / l'histoire devenant ronde / le corps entier s'allonge sur le sol / retrouvant le passage 

lačna /  iščem moko / v rebrih starega mlina / po vseh štirih / praskam  z jezikom / piham v razpoke / okušam hrapave deske / obraz je vse bolj prašen / zgodba postane okrogla / s celim telesom ležem na pod / najdem prehod

La nuit remue ; et les mots nous tiennent debout jusqu'au soir. Des voix très différentes qui s'écoutent se disent, se contre disent aussi. Avec Mateja Bizjak nous lisons, elle en slovène, moi en  en français, son texte Alice aux mille bras.  Ici des photos des autres lecteurs de la Nuit.