[le site de Fabienne Swiatly ]

Le métallisé des eaux profondes, le bleu glacé des torrents.

DSCF5330

Ce dimanche matin, je suis partie user ma mauvaise humeur sur le chemin côtier, du Grand Traict jusqu'à Pornichet, trois heures aller-retour. Après TOUTE UNE NUIT au Garage à faire écrire une trentaine de personnes jusqu'au matin (on a parfois de ces idées), la fatigue a fait virer ma belle énergie en une humeur plus grise. Il était temps de me dépenser en marchant. Pour ne rien perdre de mes pensées ronchonnantes, j'ai convoqué  Arthaud, Céline, Violette Leduc dans mes méditations. Les bougres et la bougresse savent  parfaitement bien nourrir ma détestation du monde de certains jours. La brume se transformait en bruine et je n'avais de cesse à bougonner contre les bâtons des marcheurs nordiques, les collants des adeptes du running (on ne dit plus footing) qui font la jambe maigre et le cul bas. M'interrogeant sur la capacité des humains à payer très chères des tenues qui font la publicité gratuite aux entreprises du CAC 40 dont la plupart exploitent, sans vergogne, les petites mains du Bangladesh ou de Turquie. Même les mouettes paressant sur l'eau, ne parvenaient pas à réveiller un brin d'empathie envers les sportifs du matin quand au bout de la plage, j'ai vu venir vers moi, un homme en short court et ample, comme les athlètes en portaient communément à la fin du vingtième siècle, révélant des cuisses musclées et rosies par l'effort. Il a relevé la manche de son sweet délavé dépourvu de toute marque publicitaire apparente pour regarder sa montre qui n'était pas connecté. Il avait un bel avant bras qui est la partie qui m'émeut le plus chez les hommes. Le passage étant étroit je me suis plaquée à la roche pour le laisser passer tranquillement. Il m'a gratifiée d'un très beau sourire que j'ai emportée avec moi car il était temps de rentrer mes griffes. Le soleil perçait derrière la brume, les mouettes se sont envolées poussant des cris amples et j'ai eu cette phrase qui prouvait mon changement d'humeur : Dieu est grand certains jours  !