[le site de Fabienne Swiatly ]

La couleur absente de la Lorraine.

DSC05995

Julie Dutil, ingénieure : Nous étions quatre sœurs qui s'en foutaient un peu du foot mais on finissait toujours sur le canapé, avec notre père, à regarder un match quand c'était une coupe quelconque. Pour lui tenir compagnie.  On finissait par s'intéresser au match même si la qualité des images laissait à désirer. Nous habitions une péniche et n'avions pas d'antenne mais un câble qui se terminait par une fourchette. Réglage difficile. L'image était constellée de points de couleurs. Suivre la progression du match n'était pas simple. C'était dans les années 90 donc pas de tablettes, de streaming, de replay etc. Mais on regardait coûte que coûte assises sur le canapé avec notre père.
(résidence d'auteur à Saint-Étienne)
 
 
______________________