[le site de Fabienne Swiatly ]

Le métallisé des eaux profondes, le bleu glacé des torrents.

Photo du 46438778 09 a 768 12.53

A certains mots je ne parviens pas à imposer les règles de la bonne langue française. Ainsi l'ennui, je l'écris toujours avec un e : l'ennuie. Ce mot, je l'ai connu très jeune quand mes obligations de filles me tinrent à distance du jeu de mes frères. Une fille ne saute pas, ne se roule pas dans l'herbe et n'exhibe pas sa culotte. Alors l'ennui au féminin ! Au mot champ j'ajoute toujours un s de trop. Sinon, il ressemble à un champ désertique. J'aime le champs de coquelicot ! Le plus étonnant est le mot bouleversé, lui je l'écris boulversé. Comme si le e était tellement contraint par la boule et le versement qu'il en disparaîtrait. Sans parler des prépositions à et de que je confonds régulièrement. A ma grande surprise l'une de mes filles maîtrise parfaitement la règle et me corrige régulièrement. Avec une certaine fierté - puisque je me prétends écrivaine. Depuis je lis régulièrement : Est-ce à ou de ? Publié par Payot Lausanne. Plus de 60 pages pour essayer de comprendre ou chercher à comprendre la règle qui est le plus souvent usage !