[le site de Fabienne Swiatly ]

L'encre du tatouage qui bleuit avec le temps.

DSC01620

Celle qui n'a trouvé qu'un foyer, Adoma palier 12 pour se poser en France / Celle qui n'aime pas voir les jeunes s'effrayer en voiture / Celle qui a pris l'habitude de les voir brûler ensuite / Celle qui voudrait que ça change / Celle qui a peur que ça change / Ecrire beaucoup avec le peu.

Atelier Français langue étrangère à Bron - Centre social Gérard philippe. 

Univers étrangers qui se croisent le temps d'un atelier - femmes voilées de Turquie, d'Afghanistan, d'Algérie, du Maroc. Très peu de mots pour se dire. On pourrait croire à de vaines tentatives et pourtant, à chaque fois que je lis le texte écrit ensemble, l'émotion. Elles vivent à l'étroit de la langue, de leur appartement, de leurs conditions sociales. Pas de celles qui se plaignent et le vivre heureux aussi.  Mais le présent est fragile surtout pour leurs enfants et ce pays qui les met encore plus à l'étroit depuis quelques années. Gagner du terrain avec les mots. Et le monde s'ouvre  à moi aussi.